Talents des Cités : Accompagner les entrepreneurs de demain !

Un concours qui valorise l’initiative entrepreneuriale dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) : la bonne idée pour lutter contre les déterminismes sociaux ! Rencontre avec trois lauréats régionaux...

Un concours qui valorise l’initiative entrepreneuriale dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) : la bonne idée pour lutter contre les déterminismes sociaux ! Rencontre avec trois lauréats régionaux : visions d’avenir, égalité des chances, filières porteuses… ils ont tout pour réussir !

Filière du bâtiment…
Avec Samir Belgahzi, lauréat 2018

Du basket à haut niveau au bâtiment : c’est la reconversion opérée en 2018 par Samir. « Après une grosse blessure, j’ai dû renoncer à jouer au basket et me trouver une autre voie. Mon père travaillait déjà dans le bâtiment, j’ai donc décidé de monter une entreprise de coordination de chantiers et j’ai été aidé par Talents des Cités. Ce concours, c’est super, ça nous met en lumière et ça montre que dans les QPV aussi, il peut y avoir des entrepreneurs ! », raconte le jeune homme.
Samir, embauché entretemps chez un bailleur social, n’est pas encore allé jusqu’au bout de son rêve. « Mais l’idée est toujours dans un coin de ma tête… je n’ai pas renoncé », assure-t-il.
Le bâtiment fait aussi partie des secteurs qui recrutent largement avec, selon Pôle emploi, près de 16 000 projets de recrutement identifiés en Occitanie cette année. Un constat confirmé par Jonathan Sutra, secrétaire général de la fédération du BTP de Haute-Garonne : « Nous avons 4 500 postes à pourvoir tous corps d’état confondus, soit environ 10 % des effectifs du département ! »

Filière de l’alimentation durable…
avec Damien Larderet, lauréat 2020

De sa première vie professionnelle au Brésil, en tant que journaliste et « fixeur[1] », il reste « la Carioca », le nom de sa boulangerie créée en 2019, à son retour à Sète, la ville de son enfance.
Damien raconte : « Ce projet, c’est une reconversion. Depuis toujours, je suis fasciné par la gastronomie, raconte le jeune boulanger. J’ai décidé de rentrer à Sète pour le concrétiser. Comme j’avais grandi en QPV, on m’a suggéré de participer au concours Talents des Cités. Je l’ai fait et j’ai gagné ! Ça m’a donné un coup de pouce financier non négligeable pour démarrer mon activité. »
Aujourd’hui, la Carioca, qui ne fabrique que du pain bio, local et au levain naturel, a trouvé ses clients et emploie dix salariés. Voilà qui illustre les perspectives d’embauche dans les métiers de la boulangerie en Occitanie. Dans sa dernière enquête des besoins en main-d’œuvre en Occitanie en 2022, Pôle emploi fait état de 900 postes de boulanger à pourvoir. Les formations, elles, ne manquent pas avec des CAP boulanger accessibles après la 3e, y compris en apprentissage.

Filière des services à la personne…
Avec Hanane Essabahi, lauréate 2021

Comptabilité, restauration, agriculture… À 45 ans, Hanane a eu plusieurs vies professionnelles. Il y a quelques années, cette maman de trois enfants, originaire du quartier prioritaire La Conte à Carcassonne, se retrouve aidante, pour accompagner son mari en soins palliatifs. « À cette occasion, j’ai découvert le secteur des services à la personne et j’ai réalisé qu’à part quelques groupes de parole, bien peu de choses existaient pour les aidants. L’idée de créer une activité d’accompagnement de confort pour les aidants, avec des coaches sportifs en santé, des esthéticiennes bio à domicile… a germé. J’ai aussi créé une application de mise en relation entre professionnels et aidants. Avec ce projet, j’ai été lauréate de Talents des Cités. Mon travail et mon quartier ont été valorisés et cela prouve aux femmes et aux jeunes de ma cité que, peu importe d’où l’on vient, si l’on a une idée, on peut la réaliser ! »
En Occitanie, les services à la personne présentent le plus fort taux d’emplois, boostés notamment par le vieillissement de la population et les politiques de maintien à domicile des seniors. Le secteur du sanitaire et social plus globalement recrute des profils variés, à tous niveaux et dans tous les territoires.

Le concours Talents des Cités : infos clés

2 étapes : une régionale et une nationale
2 catégories possibles : «  émergence », destinée aux entrepreneurs en devenir et « création », destinée aux entrepreneurs en activité depuis moins de trois ans
À la clé ? Des dotations financières de 1 000 euros à 7 000 euros, un accompagnement, de la visibilité pour les projets…
2 lauréats récompensés dans chaque région et sélectionnés pour la phase nationale qui prime 5 lauréats
Pour connaître la liste des QPV, cliquer ici
Plus d’infos sur le concours
En savoir plus :

S’orienter vers les métiers de l’alimentation durable
o Le site Occit’agriformations
o Le magazine ID.METIERS N°3 à lire sur www.meformerenregion.fr/guides

S’orienter vers les métiers du BTP
oLe Campus des Métiers et des Qualifications HEREC (Habitat, énergies renouvelables et écoconstruction)
o Le Campus des Métiers et des Qualifications BTP etusages numériques

S’orienter dans les filières du sanitaire et social :
www.laregion.fr/formations-sanitaires-sociales
https://orientation.laregion.fr/metiers-sante-paramedical-social-occitanie/
o Le magazine ID.METIERS N°4 bientôt disponible sur www.meformerenregion.fr/guides

[1] Le fixeur est une personne accompagnant le journaliste et son équipe dans son pays, dont il connaît les codes, le terrain, etc.