Mieux se connaître pour bien s’orienter

Vos activités extrascolaires, vos centres d’intérêt, votre personnalité ou encore vos valeurs constituent des indices tout aussi importants que votre parcours et vos résultats scolaires pour trouver les bonnes pistes à explorer pour votre avenir !

Loïc Gerbeau a intégré le BUT techniques de commercialisation de l’IUT Tech de Co de Toulouse à la rentrée 2022 : « Il faut s’écouter. Parfois, on a des idées, et puis on se dit “mais non…” ; pourtant, il faut explorer ses intuitions. »
Le jeune homme conseille également de réfléchir à partir de ses activités : « Par exemple, faire du basket, c’est aimer travailler en équipe, et si on a un côté meneur, on est apte à diriger une équipe… »

« Qu’est-ce qui me fait kiffer dans la vie ? »

« L’orientation, cela part de soi avant tout. Un projet réel et réaliste, c’est un projet qui part de “qui on est” »,explique Christine Mabit, psychologue de l’orientation en région toulousaine. « Ce qui compte, c’est de comprendre ce qui nous rend heureux, ce qui nous fait nous sentir à notre place. » Autrement dit : « Qu’est-ce qui me fait kiffer dans la vie ? »
Cela nécessite deux choses : « de vivre des expériences, car si l’on reste chez soi à ne rien faire, on ne saura pas ce que l’on aime, et de relire ses expériences ».

Passer un test de personnalité et parler de lui en entretien avec une conseillère d’orientation a rassuré Loïc : « Cela donne des idées, des thèmes sur lesquels se pencher », précise le jeune homme. « Nous recevons les élèves pour des entretiens approfondis de plus d’une heure », indique Rémi Paunet, directeur du CIO de Carcassonne. « Cet accompagnement sur la longueur, c’est ce qui peut aider un jeune. » Loïc a ainsi confirmé son côté créatif et entreprenant, ce qui l’a conforté dans son envie d’aller vers l’entrepreneuriat et de cibler une formation telle que celle de Tech de Co.

Prendre conscience de ses soft skills
Ces traits de personnalité, que l’on appelle les soft skills ou « compétences douces », sont des points forts qu’il est important de repérer. Ils peuvent en effet vous aider à vous orienter vers telle ou telle filière, mais pas que… Pour un métier donné, un recruteur, au-delà de vos compétences techniques, regardera avec attention si vous détenez les savoir-être requis pour assurer les missions, que ce soit de la sociabilité, une bonne résistance au stress, de bonnes capacités d’organisation…

Des outils en ligne pour réfléchir sur vous
Quiz « Quel métiers pour moi ? » : 24 questions pour vous aider à mieux vous connaître.
RIASEC Investigation et RIASEC Flash : 2 tests sérieux et fiables réalisés par un enseignant-chercheur et ses étudiants en psychologie, futurs professionnels de la psychologie de l’orientation.
Pour réfléchir à vos formes d’intelligence, visionnez cette vidéo.

Se projeter sur des métiers

Les Maisons de l’Orientation (MDO) informent sur les métiers et les débouchés dans la région : « Un jeune peut participer à un atelier pour réfléchir, découvrir des types de métiers et s’interroger sur l’environnement dans lequel il pourrait travailler », indique Carole Bizet, directrice de la MDO de Montpellier. Des casques de réalité virtuelle permettent par exemple de découvrir un métier en immersion 3D !

« Des questions simples autour de leurs centres d’intérêt permettent de dégager des axes de recherche », explique Dominique Rigal, documentaliste au CRIJ Occitanie à Montpellier. « Nous travaillons de manière ludique. Les outils de photo-langage et les jeux permettent de lever les barrières sur les clichés que l’on peut avoir, par exemple des jeunes filles qui vont penser que tel métier est un métier d’homme. »

Se faire accompagner par…
Les Maisons de l’Orientation (MDO)
Point forts : de nombreuses rencontres organisées avec des professionnels pour découvrir différents métiers.
Les Centres d’information et d’orientation (CIO)
Points forts : possibilité d’entretiens avec des psychologues de l’Éducation nationale, pour une évaluation des intérêts professionnels et de la personnalité.
Info Jeunes Occitanie
Points forts : plateforme en ligne, 90 points Info Jeunes dans toute la région, les « mercredis des métiers »…

Passer à l’action !

Pour découvrir la réalité des métiers, savoir de quoi vous avez concrètement envie, apprendre à vous connaître, affiner votre projet d’orientation… rendez-vous sur le terrain de l’expérience. Plusieurs options :
mini-stage découverte ;
année de césure dédiée à du bénévolat ou du volontariat ;
service civique ;
jobs d’été (ou d’hiver !)…

Pour aller + loin :
Les mini-stages découverte
Faire une année de césure de bénévolat ou de volontariat ou avec un visa vacances-travail
Le service civique
Les jobs d’été
Se renseigner autour de soi
Les questions-clés à se poser