Cybersécurité, IA, marketing digital… les métiers de demain seront numériques !

Des technologies qui se développent à vitesse grand V, de l’innovation, la transition digitale de tous les secteurs… : la filière numérique créera 1 million d’emplois d’ici 2030. Zoom sur un secteur d’avenir particulièrement porteur en Occitanie. En serez-vous ?

Des métiers au bout des doigts…

La génération des « digital natives » n’aura que l’embarras du choix : les outils numériques deviennent en effet la norme dans tous les secteurs, de l’agriculture à l’espace en passant par l’industrie, le tourisme, le commerce… Tous les milieux connaissent aujourd’hui cette transition numérique.
Et pour l’assurer, on a besoin d’as du développement informatique, mais pas que ! Community managers, chefs de projet digital (ou « product owners »), techniciens de maintenance réseaux, data analysts, infographistes, UX designer, etc., sont recherchés, sans oublier les métiers émergents : chef·fe de projet intelligence artificielle, concepteur·rice et intégrateur·rice de réalité virtuelle, ou encore data protection officer dans la cybersécurité. Si vous avez des compétences en informatique, mais aussi en marketing, vente, graphisme, gestion de projet, ou même en comptabilité, vous avez donc votre place pour participer à cette transition !

« Nos métiers ont beaucoup évolué. Je suis tombée dans l’informatique au lycée, en découvrant qu’écrire un algorithme, c’était comme jouer à résoudre des énigmes. Lorsque je me suis spécialisée en intelligence artificielle, j’ai perçu les échanges avec l’ordinateur comme une recette de cuisine : donner à notre assistant informatique des ordres clairs, structurés, étape par étape. Ensuite, c’est lui qui se souvient de tout ! »

Marjorie Allain-Moulet, qui dirige le département de recherche en intelligence artificielle et données
de CS GROUP, spécialisé dans le développement de systèmes

… de toutes et tous !

Marjorie Allain-Moulet n’hésite pas à aller dans les écoles pour montrer tout l’intérêt de son domaine, et notamment convaincre les jeunes filles de s’engager dans cette voie. « Nos métiers sont accessibles à tous les niveaux de diplôme et très gratifiants. C’est dommage de laisser aux seuls garçons des postes ludiques et lucratifs ! » avance-t-elle.

Magali Germond, déléguée régionale Occitanie du programme « Femmes du numérique »

Passionnés ? Mode d’emploi !

En Occitanie, la filière emploie déjà près de 70 000 personnes et continue de se développer ; avec une croissance annuelle de 4 %, représentant environ 10 000 nouvelles offres d’emploi chaque année, le territoire se place dans le peloton de tête des régions numériques et émerge à l’international. Les 18 000 entreprises régionales forment pour certaines d’entre elles des clusters qui soutiennent cette économie, comme Digital 113, La Mêlée ou encore La French Tech, qui regroupe plus généralement de nombreuses entreprises de la « tech ». Ce dernier cluster propose d’ailleurs un programme aux étudiants boursiers pour lancer leur start-up. N’hésitez pas à aller les rencontrer !

LES FAMILLES DE MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉES DANS LE NUMÉRIQUE
1. Ingénieurs et cadres d’études, de recherche et de développement en informatique
2. Techniciens de production, d’exploitation, d’installation et de maintenance, de support utilisateurs informatiques
3. Graphistes multimédia

Des formations de tous niveaux, pour tous !

Le panel des métiers du numérique est vaste, celui des formations aussi ! Et celles-ci sont accessibles à tous les niveaux, du CAP au bac + 5, et même + 8 ! Au sein d’écoles, d’IUT, de lycées (pour le BTS) ou encore à l’université, les intéressés peuvent trouver la formation qui leur convient, à l’instar de Mélissa Legouge, 23 ans, étudiante en BTS systèmes numériques option électronique et communication au sein du Pôle formation UIMM Occitanie : « Il m’a fallu acquérir de la maturité pour m’engager dans cette voie. J’ai commencé par des études de lettres, mais je ne me suis pas sentie à ma place. Je n’avais pas le niveau pour intégrer directement une filière informatique. J’ai travaillé en intérim, la découverte de l’électronique a été une révélation. Je suis parfaitement dans mon élément au sein du BTS en alternance, et je compte ensuite poursuivre mes études, en licence professionnelle ou en école d’ingénieurs. »

Et sans le bac ?
Le réseau des 20 Écoles régionales du numérique (ERN),réparties dans les 13 départements de la région Occitanie, accueille des promotions de 15 stagiaires avec ou sans le bac, sur une durée d’environ 10 mois. Ceux-ci y suivent des formations qualifiantes et certifiées, « développeur Web et Web mobile » ou « technicien supérieur systèmes et réseaux », accessibles en formation initiale, en alternance et en formation continue.

Plus de doutes : homme ou femme, votre avenir professionnel sera numérique !

Pour aller + loin :
Le magazine ID.MÉTIERS no 1, consacré aux métiers du numérique
Les Écoles régionales du numérique
Le programme French Tech Tremplin
Retrouvez dans la vidéothèque des témoignages autour des métiers du numérique